Voilà un roman étrange, qui détonne par sa construction et sa plume. Je vous explique pourquoi.

La dernière page fermée, je suis restée assez dubitative. Pas du tout ce que j’ai l’habitude de lire. Pourtant, après plus d’une semaine de réflexion, je pense que ce roman fait preuve d’un procédé narratif assez remarquable. Est-ce que j’ai aimé ou non, c’est une autre histoire. ⁣

Liesse est un jeune garçon confié au comptoir impérial de Tanitamo, sur l’Archipel. Il fera la rencontre d’une figure emblématique de l’empire, Malavine Zélina de Félarazie. Et assistera, à la chute d’un monde.⁣

Je m’attendais à un récit de pure fantasy, avec son lot d’événements surnaturels, de magie. Or, il n’en n’est rien. L’empire est un monde comme le nôtre. Claire Duviver a su créer un monde au sein duquel ce qui pourrait paraître surnaturel, irréel, ne l’est pas, à charge aux personnages, aux lecteurs, d’y croire ou non. C’est très déstabilisant mais terriblement judicieux. ⁣

Tout ce qui pouvait paraître surnaturel à mes yeux, trouvait une explication logique, presque rationnelle. Ça faisait preuve de bon sens. ⁣

Bien sûr, il y a une histoire, mais elle ne m’a pas transportée. J’ai trouvé que c’était un peu long, qu’il y avait des moments de latence. Je ne retiens que ce procédé d’écriture qui a le mérite de détoner dans l’univers de la fantasy. ⁣


Auteur/e/s : Claire Duvivier
Date de parution : 07/05/2020
Éditeur : Aux forges de Vulcain
Catégorie/s : fantasy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s